You are currently viewing Comment arreter de stresser

Comment arreter de stresser

Recommandation et partage partout
Rate this post
Musique Zen de relaxation et méditation, musiques Mp3 relaxation

Comment arreter de stresser

Le stress, l’anxiété et les pensées parasites provoquent parfois des symptômes psychosomatiques :

Boules dans l’estomac ou la gorge, tensions dans le dos ou les trapèzes, migraine, nausées, acouphènes, et peuvent provoquer des troubles de l’alimentation et du sommeil ou développer de l’anxiété et parfois même des phobies.

Par conséquent, il est important de savoir comment « arrêter les saignements à temps ». Alors, comment repenser notre mode de vie pour ne pas être affecté par les pressions extérieures ?

Reste actif
La vitalité est le bouclier, elle est la gardienne de notre santé. Il donne à notre corps la capacité de se réparer et de se réparer lui-même. Dans toutes les médecines alternatives, que ce soit en Asie ou en Occident, c’est l’atout le plus précieux.
Dans cette société « rapide », nous absorbons « physiquement, psychologiquement et émotionnellement » plus que nous « n’éliminons ». C’est ce « débordement émotionnel » qui nous apporte stress, anxiété, douleur et dépression. , Et des maladies encore plus graves. Alors dépêche-toi!

Apprivoisez votre anxiété


Les crises d’angoisse ou de panique sont incontrôlables, elles surviennent après des événements catalytiques, des situations déclenchantes, et parfois sans causes évidentes. Dans certains cas, le sujet sentait que cela venait, dans d’autres cas, c’était soudain. La respiration change, on a froid puis chaud, puis on transpire, on sent le cœur battre, on a peur. Avec les exercices de respiration proposés par la Sophrologie, vous pouvez apprendre à vous désengager, à retarder le processus ou à le gérer dans n’importe quelle situation. Grâce à la prévision et à la visualisation active, nous avons amélioré notre capacité de réponse. Les crises sont dispersées parce que nous savons que nous avons les outils pour y faire face. Vous apprenez à vous armer face aux situations anxieuses et à les surmonter.

Dissiper votre anxiété
L’hypnose et la sophrologie sont des techniques très efficaces car elles permettent de mobiliser le corps, l’esprit et la respiration. Par exemple, la Sophrologie permet la relecture de situations stressantes, aide à se détendre et à prendre du recul. Grâce à un travail mental et physique ciblé, vous pourrez prendre certaines décisions sereinement, ou rester à l’écart de la maladie pour mieux l’apprivoiser plus tard, ou convertir le stress en motivation pour une action future (stress productif).
Attention, ces remèdes courts et doux sont complémentaires à la médecine traditionnelle. Malheureusement, si les symptômes persistent et s’aggravent, ils doivent parfois être traités avec des médicaments conventionnels avec des anxiolytiques et/ou des antidépresseurs.

Changez votre style de vie ( Comment arreter de stresser )


En plus de l’accompagnement d’une thérapie brève, le plus important est de revoir notre mode de vie et de penser à la vie.


Celle-ci repose d’abord sur une bonne hygiène alimentaire, comprenant de bons choix nutritionnels et de bonnes habitudes alimentaires (stop sucre, graisse, industrie et stop compulsivité, rongement), mais aussi basée sur une bonne hygiène, incluant respiration, activité physique douce, repos et recentrage, Entrer dans contact avec la nature et relations interpersonnelles harmonieuses.

Éloignez-vous de la dépression
De plus en plus de personnes souffrent de cette maladie aux symptômes variés : tristesse profonde, indifférence à tout, fatigue, isolement, ennui, absence de désir, isolement… Quand les choses se compliquent, elles s’effondrent. . Accompagné de crises d’angoisse. , La peur panique (un processus chimique impliquant le cerveau) et les traitements brefs ont ici leurs limites.

La thérapie classique est une étape nécessaire, mais les thérapies brèves comme l’hypnose ou la sophrologie apportent des techniques complémentaires pour permettre aux individus de se réadapter chaque jour à leurs inconforts et de mener une vie meilleure. Ce sont des techniques participatives, et la relation avec le thérapeute est ici différente.

Apprendre à gérer ses émotions


Le corps est le contenant de nos émotions, et nous les somatisons souvent. Une bonne gestion de nos pensées et de nos émotions est très importante. C’est la raison qui détruit notre métabolisme et notre capacité d’auto-réparation. Il faut savoir rester à distance, pour ne pas être directement « affecté » dans son « corps physique ». Plus facile à dire qu’à faire, mais votre salut en dépend !
Les exercices de méditation tels que le yoga, le qigong ou le tai-chi sont également intéressants. Il est temps d’abandonner toutes les distractions et émotions et d’apprendre à être gentil avec vous-même !

Prévoyez 5 à 10 minutes chaque jour pour vérifier :

Imaginez que vous êtes devenu la personne que vous avez toujours voulu être.
Imaginez que tous les obstacles sont tombés et que tout est comme vous le souhaitez. Sentez la force et la fierté que cela vous donne.

Imaginez toutes les choses qui vous ont blessé, tous les regrets, toutes les angoisses, toutes les limitations que vous avez subies. Vous les voyez au sol, brisés. Ils ne vous font plus peur. Sentez votre maîtrise de la situation. Profitez de ce moment. Pour chaque situation stressante, imaginez un résultat positif.

Regardez ce petit film encore et encore tous les jours. Cela ne vous prend que cinq minutes, mais cela vous donnera beaucoup de bonheur et une puissance incroyable pour avancer. Rappelez-vous : ce que votre cœur pense, ce que votre cœur fait.

Si vous pensez souvent que vous pouvez faire quelque chose, vous le ferez. En remplaçant les scénarios de stress négatifs dans votre esprit par des scénarios positifs, vous gérerez les émotions négatives qui apparaissent sous le stress.

Déterminer la source de stress :
Faites la liste des situations qui vous stressent le plus.

Pour chacun d’eux, notez les pensées négatives qui vous ont traversé l’esprit lorsque vous les avez vécues.

Ensuite, pour chacune de ces situations, envisagez trois solutions qui vous permettront de surmonter le problème.

Pour chaque pensée négative que vous trouvez, notez une pensée positive qui peut la remplacer.

Enfin… passez à l’action ! Une fois que vous remarquez que vous commencez à penser de manière négative, remplacez cette pensée par une pensée positive. Et commencez à prendre des mesures pour résoudre votre problème.
Souvent, lorsque nous nous disons que nous avons un problème, nous pensons encore et encore à cette situation désagréable sans essayer de la surmonter. En agissant sur vos pensées et vos actions, vous apporterez de nouvelles dimensions à votre vie.

Gérer votre temps:
Lorsqu’on leur a demandé ce qui était le plus stressant pour eux, la plupart des gens ont répondu que c’était pressé ou en retard.

Cependant, de tels problèmes sont faciles à résoudre :

Pour ce faire, vous devez avoir déterminé ce qui vous fait être débordé ou toujours en retard.

Ensuite, vous devez prendre des mesures pour résoudre ce problème :
Si votre problème est que vous êtes toujours en retard au travail le matin, vous devrez peut-être vous lever 15 minutes plus tôt pour résoudre le problème.
Si votre problème est que vous vous sentez dépassé, alors vous devez établir une nouvelle routine, un nouveau plan d’action, qui vous permette de reprendre le contrôle de votre temps au lieu d’être mangé par le temps.
Ici, vous trouverez deux outils qui peuvent vous aider à mieux gérer votre temps.

Organisez votre environnement :
Plusieurs fois, le stress est causé par le sentiment que vous ne pouvez pas contrôler votre environnement :

Par exemple, lorsque vous ne retrouvez plus ce document ou ce document important, lorsque vous ne récupérez pas le maillot de bain de votre enfant (qui va à la piscine dans 10 minutes…), ou lorsque vous le perdez La clé (d’innombrables fois …)…

Être un peu organisé vous aidera à faire face à de nombreuses situations potentiellement très stressantes.
Il existe quelques astuces pour y parvenir, comme allouer une place à tout ou encore organiser son espace intérieur.

Réduire la consommation d’aliments sucrés :
Vous vous demandez peut-être quel est le lien entre cette action et le sujet qui nous intéresse ?
Biologiquement parlant, lorsque vous mangez du sucre, votre taux de cortisol augmente. Le cortisol est… l’hormone du stress !

En mangeant du sucre, vous créerez sans le savoir une situation de stress physique pour votre corps, favorisant ainsi la montée de votre stress (émotionnel et mental), formant un cercle vicieux…

En réduisant voire en éliminant le sucre de votre alimentation, vous éliminez la principale source de stress de votre vie.


Oui, mais… le sucre est comme un médicament, il est difficile de s’en passer !

Tenez-vous-en même les premières semaines. Ensuite, vous verrez que votre corps se débarrassera de la douceur des aliments et que vous ne voudrez même plus manger de sucre. Des astuces pour réussir son sevrage sans difficulté ? Prévoyez des alternatives diététiques au sucre ! Chaque fois que vous aimez les sucreries, mangez autre chose. Votre impulsion passera, et vous ne succomberez pas à la tentation !

Les aliments qui peuvent remplacer le sucre :


Un mélange de fruits secs (raisins secs, amandes, noix de cajou, noix, etc.), purée de jujube 100% (sans sucre), etc. Quant aux amateurs de chocolat, ils peuvent progressivement passer à un chocolat plus riche en cacao (donc plus faible en sucre !)

Connectez-vous à l’infusion Bien-être :
Ces pensées qui existent en nous de manière inconsciente et quotidienne ont généralement un impact très important sur notre mode de vie. Nos pensées produisent nos émotions, nos émotions produisent nos actions.

Comment arreter de stresser , Comment arreter de stresser , Comment arreter de stresser , Comment arreter de stresser , Comment arreter de stresser , Comment arreter de stresser

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

La publication a un commentaire

Les commentaires sont fermés.